Korean Food ™


Un rpg de restauration pas comme les autres...
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 18
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 23
Localisation : A mon salon de thé.

Your Life
Votre restaurant/Métier: Propriétaire & Serveuse d'un salon de thé
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Dim 4 Oct - 18:23

.

K a e d e || N a s a k a w a




    .Le personnage

      Nom : Nasakawa
      Prénom : Kaede
      Age : 19 ans.
      Famille : Pyeonchang-dong
      Metier : Tiens un petit salon de thé.
      Restaurant : Oui [Si on considère son salon comme tel.]


    Physique [10 lignes]:

      Ses traits ne sont pas tout à fait ceux qu'on attribue à un Japonais d'office, et dans son visage, on voit quand même la trace laissé par le métissage Anglo-Japonais dont elle est le fruit. Mais cela ne rend son visage que plus exotique. Contrairement à la plupart des Japonaise, de taille assez petite et de corpulence assez menue, elle a conservé la taille imposante des origines de son père, et du haut de son mètre septante, il lui arrive parfois de se sentir tout, sauf féminine. Sa démarche et sa taille fine lui donnent néanmoins l'air d'être une de ces tops modèles en vogue pour l'instant, et il n'est pas rare pour elle de décliner des propositions d'entrées dans des agences de mannequin. Non, sa place à elle, ce n'est pas à se pavaner sur les podiums, mais plutôt à courir au quatre coins de la ville pour ramener des clients potentiels de franchir la devanture de son petit salon de thé. C'est sans doutes ce qui lui permet de tenir cette forme plus qu'olympienne, qui lui procure à la fois bonne santé et qui lui assure une taille toujours parfaite. Le sport, c'est vrai elle en pratique, parfois même sans s'en rendre compte. Eternelle adepte de la danse, elle a commencé la danse classique très jeune, et grâce à cela, elle a acquis très vite une démarche droite et gracieuse, ainsi qu'un bon sens du rythme, de l'équilibre et de la grâce dans les mouvements. Malheureusement pour elle, suite à de multiples blessures à sa chevilles droite, elle a décidé définitivement d'arrêter, et plus jamais elle ne chaussera ses souliers de satin pour déambuler sur une piste de danse. Il lui arrive de temps à autres de boiter à cause de ses vieilles blessures de guerre, mais en général, cela ne se voit que trop peu.

      Des yeux noisettes qui se posent sur vous ... Oui, ce petit regard couleur noisette ou pétille de la malice et de la bonne humeur. C'est ainsi que sont les prunelles de la jeune femme, reconnaissable entre toute. Son sourire aux dents blanches ne devra pas également vous laisser indifférent. Ce sourire tellement chaleureux qu'il pourrait faire fondre l'Alaska tout entier. Il est vrai que parfois, pour faire ressortir le teint de ses yeux, ou la couleur légèrement rosée de ses pommettes, elle utilise quelques touches de maquillages, mais elle ne tombe jamais dans l'excès, et à en revanche un sérieux penchant pour les couleurs que l'on n'utilise que trop peu dans la cosmétique. Du vert pomme, de l'orange ou encore du fushia, toutes ces couleurs bien vivante trouvent leurs place sur son visage, sans qu'elle ait l'air ridicule. Au contraire, les gens ont tellement l'habitude de la voir avec des choses surprenante que quand elle se montre sobre dans le choix de son maquillages, les gens sont étonnés. Qu'elle abandonné son vernis vert pomme pour une couleur plus classique est même devenu un synonyme de graves ennuis pour certains. En revanche, si elle étale des palettes entières d'arc-en-ciel sur ses paupières, elle ne mettra jamais rien sur ses lèvres qu'elle trouve très bien ainsi. Fine et rose, elle ne leur apporte jamais aucune touche, et a en revanche la très mauvaise habitude de les mordiller, sous l'effet d'un stress qu'elle ne parvient pas toujours à maîtriser, malheureusement pour elle. Encore plus impressionnant que les arcs-en-ciel, et que les couleurs assez excentriques qu'elle se met sur les ongles, ce sont bien évidemment les boucles d'oreilles de la jeune femme. Toutes les tailles, toutes les couleurs, encore une fois, la seule condition pour qu'une breloque se retrouve à ses oreilles, c'est d'être tout, sauf normale.

      Décidée à ne rien faire comme les autres, elle laisse également ses cheveux de manière indisciplinée, aller au gré du vent. Elle les attache de temps à autres dans des coiffures assez surprenante, emprisonnant alors une cascade de cheveux bruns dans un élastique couleurs réglisse ou dans des couettes en forme de macaron. Passage en coup de vent également sur ses tenues vestimentaires, toujours colorées et assez farfelue parfois. S'inspirant de choses qu'elle aime, et fouillant toujours dans des articles à prix réduits pour les remodifier par la suite, elle est une adepte des pantalons serrant, et en revanche, beaucoup moins des jupes, qu'elles touchent le sol ou qu'elles soient minis. Elle n'est pas le genre de fille à mettre ses formes en valeurs, et préfère au contraire porter des vêtements dans lesquelles elle se sent bien, et comme elle doit courir tout les jours d'un bout à l'autre de la ville, les talons hauts et même les talons tout court son à exclure de sa garde robe. Elle collectionne les petites breloques à attacher à une chaîne en argent, et en possède une collection tout à fait spectaculaire, qui lui permet de changer de breloque tout les jours.


    Caractère [10 lignes]:

      Dans la vie, il y a des bonnes personnes, et puis des moins bonnes. Si l'on vous posait la question, vous répondriez que vous faites parties vous aussi du lot de bonne personne, et il n'y a personne pour en douter. Tous vous dites ? Dans la masse de personne s'obstinant à penser qu'elle sont des saints sur terre, et que tout ce qu'elles entreprennent sont forcément des choses biens, on retrouve aussi des gens qui admettent leurs statut de "mauvaise personne", sans pour autant en rajouter des tonnes. Il y a encore un peu de gens humble sur cette terre pour reconnaître que l'erreur est humaine, et pour le constater en premier chez eux. Kaede fait partie de ces personnes. Elle n'est pas un Ange, elle le sait, même si elle fait de son mieux pour chaque jour, au quotidien, se montrer sous son meilleur jour, sans pour autant prendre la peine de se dissimuler sous un masque. Est-ce là une qualité de reconnaître que l'on est pas une bonne personne ? Si cela devait porter un nom, alors cette qualité serait l'humilité. Ou peut-être la modestie. Ou alors tout simplement un mélange des deux. Oui, nous allons commencer cette introduction de personnalité en disant que Kaede est une jeune femme à la fois humble et modeste, qui en générale n'aime pas se prendre la tête pour des broutilles, et qui vit la plupart du temps au jours le jours.

      Après l'évidence des choses, glissons à présent sur ce qui frappe le plus dans sa personnalité. Hormis ses traits étranger, elle peut se faire idéaliser au premier coup d'oeil dans la grande armoire de la pensée humaine, simplement en voyant le large sourire qui se dessine en permanence sur ses lèvres. Oui, elle aime sourire, que ce soit pour un oui ou pour un nom, même si ce sourire peut prendre différente forme, et se modeler sous différent aspect. Il y a le sourire assez banale, quand elle se promène dans la rue, le sourire rêveur, quand elle s'arrête un instant pour songer, le sourire sincère, quand les mots traversent sa poitrine pour venir toucher la personne en face d'elle, le sourire ironique, quand son franc-parler prend le dessus sur elle et tente d'en placer une, le sourire méprisant, quand pour une raison encore inconnue, elle a décidé de s'en prendre à quelqu'un. Si elle ne sourit pas, c'est un signe qu'il faut tout de suite prendre en compte: Son attention est à son apogée, et son sérieux s'est enclenché. A l'évidence, vu le nombre de fois ou elle ne sourit jamais, elle ne doit pas vraiment se prendre aux sérieux, ni même savoir la définition du Petit Larousse de ce mot. Certaines personnes n'aiment pas ce sourire, et lui font immédiatement remarquer avec une rebuffade sévères, ou même parfois franchement déplacée. Mais elle passe au dessus. Parce que à force de rester au même niveau que les autres, on fini par tout se manger en pleine figure, et il n'y a qu'une chose à dire : ça fait mal.

      Un côté que vous ne risquez pas non plus de louper, c'est son éternel et envahissant dynamisme. Il fait l'effet d'une pomme pourrie dans un cageot ou d'un fou rire dans une salle de classe. Impossible de ne pas sentir cette présence dévorante, et d'être saisit de la même motivation en la voyant agir. Elle ne semble jamais s'épuiser, et a toujours une dose d'énergie incroyable à dépenser, que ce soit dans des tâches quotidiennes de la vie de tout les jours, ou alors dans des choses plus particulière. Cet atout lui a permis par exemple de se trouver un travail, de l'apprécier, d'y être accrochée et de s'y donner tout les jours à fond. Elle ne baisse jamais les bras, et est dévorée par l'intime conviction que si tout le monde pouvait en faire autant sur terre, alors la vie ne pourrait que mieux aller. Oui, c'est une acharnée de la vie, qui ne laisse pas s'échapper un seul instant entre ses doigts. Pour elle, tout doit être fait à fond. Il n'y a pas de place pour les remords et les regrets dans sa vie, et l'une de ses plus grandes ambitions est sans doutes de mener sa vie pour qu'à son dernier souffle, elle soit satisfaite du travail qu'elle a accomplis. Alors pas de place pour la mollesse et le fainéantisme. Vous n'en trouverez jamais chez cette petite boule d'énergie , qui ne cesse de s'agiter dans tout les sens comme une balle magique. On pourrait la croire en proie à un stress nerveux incontrôlable, mais non. C'est sa façon à elle de montrer qu'elle aime la vie, et qu'elle y est attaché plus que tout au monde, sans aucuns doutes.

      Kaede, Kaede, quand tu nous tiens. Même si elle a pris la décision de s'installer seule à Tokyo, immense capitale de plusieurs millers d'habitant, à seulement dix-neuf ans, et avec comme seules ressources que son argent de poche, alors on peut la considérer soit comme folle, ou alors comme ambitieuse. Et bien les deux réponses ne sont pas totalement fausses. Folle, pas à ce point là. Elle aime se lancer des défis impossibles, et quand l'esprit de compétition se fait sentir, elle n'hésite pas à se démarquer des autres. Son passe temps favoris est sans doutes de se lancer à elle aussi des défi personnel. Tokyo est son plus grand défi, de tout les temps. Mais ce caractère lui vaut aussi de se jeter assez [Et même trop] souvent dans des aventures dont elle n'est même pas sûre de pouvoir tout faire. Mais sa motivation, combinée à son désir de réussite son une arme qu'elle utilise contre quiconque souhaite lui imposer un défi. Dans sa vie, la musique occupe une place aussi imposante que la photographie, et si pour l'instant elle jongle entre les deux, elle sait qu'un jour il faudra faire un choix, car même avec toute l'ambition du monde, elle ne pourra pas s'épanouir plainement en tant que professionnelle dans deux carrières qui n'ont que trop peu de points communs. Un choix qui s'avère difficile, et qui approche de plus en plus.

      Mais se lancer dans une aventure telle que ça ne lui a pourtant pas donné le sens des responsabilité. Même si elle doit gérer à elle toute seule son loyer, ses dépenses alimentaires, vestimentaire et occasionnelle, et ses études, elle n'a pour autant développé le goût de la maturité. Elle tente tant bien que mal de ne pas claquer son argent dans un nouveau disque qui sort ou dans une soirée arrosée dans un bon petit restos. D'ailleurs, Tokyo lui apprend un peu plus chaque jours le sens des responsabilité, qu'elle n'a pas appris chez elle car elle était trop souvent maternée par sa mère et ses trois grand frères. Irréfléchies, elle ne se pose pas trop de questions sur la valeur en argent des choses, et accroche un peu trop d'importance à la valeur sentimentale des objets qu'elle possède. Impossible également pour elle de se séparer d'une simple photo de famille ou d'une vieille paire de chaussure. Il y a trop de choses, trop d'images et trop de souvenirs derrière pour qu'elle songe même à s'en séparer. Mais mis à part le fait qu'elle soit fort dépensière et irréfléchie, elle n'est pas bête pour autant. Elle sait identifier au premier coup d'oeil une bonne affaire d'une arnaque, et dans un magasin, calculer la marge de bénéfice d'un paquet de macaronis avec celui de spagettis [Avec l'entraînement bien sûr], ne lui demande presque plus d'effort. Il en va de même pour les réduction des magasins, ou elle est passé championne pour définir le prix de départ, et le prix soldé.

      Résumer Cassandra en quelques lignes semble même impossible. Sa personnalité se sépare pour aller dans diverses chemins différents. Elevée dans une famille nombreuses, et cadette de trois frères, elle a appris rapidement à affirmer son opinion au sein de la fratrie, et à ne pas se faire marcher sur les pieds. Si la plupart du temps elle se montre optimiste, si la situation ne lui convient pas, elle le fera sentir haut et fort. Qu'il s'agisse de lancer des pics de façon acides et persiflante, ou alors de déployer une imagination diabolique pour arriver finalement à ses fins, elle ne laissera en tout cas personne lui imposer un évènement qu'elle n'aime pas, ou encore mille fois pire pour elle, quelqu'un qui lui dictera sa conduite. Non. Cette vie est tout simplement impossible pour elle. Autant son envie de vivre est grande, autant elle est éprise d'un besoin continuel de liberté. Oui, c'est un mot qui semble inventé pour elle. La liberté, c'est une chose rare et précieuse qu'elle cherche à tout prix à posséder. Être une personne libre et indépendante, pour pouvoir enfin voler de ses propres ailes dans la vie qu'elle se construit petit à petit, même si pour l'instant elle prend son temps, et qu'elle n'est pas vraiment aidé. Mais elle est comme ça. Elle y arrivera. Elle le sait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 18
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 23
Localisation : A mon salon de thé.

Your Life
Votre restaurant/Métier: Propriétaire & Serveuse d'un salon de thé
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Dim 4 Oct - 18:24

    Histoire [15 lignes]:


      Elle était née Japonaise, dans une petite banlieux du Japon, et la seule trace qu'on en garde aujourd'hui dans les archives de sa ville natale, c'est un petit article dans le journal du coin, à la rubrique des naissances. Ainsi était venue au monde Kaede, digne fille de Mariko, jeune femme énergique et souriante, issue certes d'un milieu fort modeste, mais qui ne cessait jamais de raconter à quiconque voulait l'entendre que c'est la misère dans laquelle elle avait vécu qui avait réussis à lui donner ce caractère si particulier. Contrairement aux filles de son âge qui comptent fleurette aux garçons de leurs âges, Mariko ne voyait en eux qu'une bande de petit garçons qui roulent des muscles pour impressionner les petites lycéennes. Elle ne sortait jamais avec ses amies, et,préférait aider au petit magasin familial, après les cours, jusque très tard le soir. Elle n'était pas des plus brillante dans ses études, mais elle faisait de son mieux. Tout particulièrement à un cours, où un homme parvenait à attirer son attention de part son savoir et de part la manière délicate dont il parlait. L'anglais, elle l'apprenait par coeur, et contrairement aux autre cours ou les autres la devançaient largement, elle était première de classe dans cette langue. Comment Harry Wilson faisait-il pour avoir cette classe et ce charisme ? Elle ne le sait toujours pas. Mariko s'exerça longtemps à gommer l'accent japonais qu'elle avait au début de son apprentissage de la langue, et à force de progrès, elle parvint à le gommer complètement. Qu'est-ce qu'elle aurait pu faire pour son tendre professeur...

      Malheureusement pour elle, les autres étaient assez sensible à l'intérêt qu'elle portait à l'anglais, et plus précisément à ce professeur. Bientôt, les taquineries fusèrent, mais jamais Mariko ne s'énerva. Ca serait bien trop d'honneur pour eux que de la voir énervée. Mais en même temps, elle ne pouvait pas répliquer. Certes, elle n'avait que dix-sept ans, et son professeur approchait de la quarantaine, mais elle en était amoureuse. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle songeait de plus en plus souvent à lui avouer ses sentiments. L'année où elle se décida enfin fut décisive ... Tout simplement car cette année-là, complètement subjugué par le talent en anglais de son élève, Harry Wilson lui présenta son fils aîné, William Wilson, de passage au Japon pour rendre visite à son père. Est-ce qu'elle était vraiment amoureuse du père ? Car à chaque fois que son regard se plongeait dans celui bleu océan de son fils, elle sentait la terre tanguer sous ses pieds. Elle lui servit de guide pendant toutes les vacances d'été, et à la fin de celle-ci, elle était devenue sa petite amie. Touché par sa beauté sensible, et par son caractère originale, il s'était pris d'affection pour elle, et envisageait même de la ramener en Amérique avec lui. Pour lui faire voir sa famille, ses amis, sa ville natale, et tout ce qu'il souhaitait lui montrer depuis toujours. C'est également cette année-là que son anglais se peaufina complètement et qu'elle devint bilingue.

      Il la demanda en mariage, et elle n'eut pas d'autre réponse qu'un "Oui" étouffé de sanglots, et un aveu qui la pesait depuis longtemps. Dix-huit ans, c'est l'âge de Mariko, vingt ans, c'est l'âge de William. Des jeunes personnes qui pourtant dans quelques mois allaient devenir parents. Bonne nouvelle ? Mauvaise nouvelle ? Mariko ne retourna pas au Japon pendant sa grossesse. Revoir des amies, des camarades ou même sa propre famille pendant un instant pareil n'était pas du tout quelques chose qui lui aurait remonté le moral. En revanche, la famille de son mari se montra d'une douceur sans fin avec elle. Et encore plus avec sa petite fille. Kaede. Ses traits métissés la rendaient nostalgique du Japon, et elle supplia plusieurs fois son mari d'y retourner, au moins une fois. C'est ainsi que dès son plus jeune âge, Kaede retourna au Japon assez régulièrement, faisant la navette entre l'Angleterre et le Japon. Elle se lia d'amitié avec une cousine anglaise, du nom de Katy, et avec le reste de la famille Wilson. Habituée depuis longtemps aux voyages, elle ne fut pas surprise le jours où ses parents lui annoncèrent qu'ils allaient devoir tous déménager pour la Corée. William venait de trouver un emplois stable, et Mariko allait pouvoir s'installer définitivement avec lui. Elle fit ses études, avec les même difficultés que sa mère, certes, mais arriva quand même jusqu'au bout. Mais contrairement à la passion de sa mère pour l'Anglais, et à celle de son père pour la littérature, c'est vers les mets délicat qu'elle se tourna. Nostalgique de son Angleterre, elle s'est lancée dès l'âge de quinze ans dans l'imagination d'un salon de thé qu'elle pourrait ouvrir à la sortie de ses études, et aujourd'hui, la dernière brique est posée. Un petit rêve qui se réalise, même si elle va devoir s'accrocher pour faire face à la concurrence.



    Vous.

    Prénom/Pseudo : Mistake
    Age : 15 ans
    Fréquence de connexion : 5/7 [Peut fortement varier à cause des cours, qui sont malheureusement fort irrégulier]
    Pourquoi vous êtes vous inscrit ? : Je trouve tout simplement que ce forum à un contexte pas banal, et qui en plus de cela, me plaît beaucoup. Ca fait quand même pas mal de temps que j'hésite à m'inscrire, et puis j'ai céder à la tentation, et je pense que c'est une bonne chose. Très beau design & contexte, au passage ! =)


Dernière édition par Kaede Nasakawa le Mar 6 Oct - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 178
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 22
Localisation : Bretagne

Your Life
Votre restaurant/Métier: Restaurant de mon père : Smiling pasta
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Lun 5 Oct - 20:59

Hello~ Bienvenue sur le forum , j'èspère que tu va pas être trop déçu si je te dit que presque personne ne vient ='(

Enfin , il y a toujours de l'espoir , j'aime beaucoup le commencement de ta présentation , continue comme ça !

_________________

Beautiful
Il en faut ...vraiment
peu pour être heureux ♪

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korean-food.forumactif.org
avatar


Messages : 18
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 23
Localisation : A mon salon de thé.

Your Life
Votre restaurant/Métier: Propriétaire & Serveuse d'un salon de thé
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Mar 6 Oct - 16:42

    Merci beaucoup, c'est gentil =D
    Je vais essayer de faire tourner le form autours de moi, pour ramener un peu des membres, parce que c'est dommage, pour une fois qu'un forum ouvre avec un contexte originale, personne ne viennent =( Quoi qu'il en soit, je suis heureuse que tu aimes le commencement de ma présentation, et je vais donc me hâter de la terminer =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 178
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 22
Localisation : Bretagne

Your Life
Votre restaurant/Métier: Restaurant de mon père : Smiling pasta
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Mar 6 Oct - 20:26

Merci , c'est gentil , c'est vrai que j'étais assez déçu qu'il n'y ai personnes , mais heureusement qu'il y a encore des personnes gentilles comme toi sur terre *pleure* ~~

Bon courage pour la suite de ta fiche !

_________________

Beautiful
Il en faut ...vraiment
peu pour être heureux ♪

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korean-food.forumactif.org
avatar


Messages : 18
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 23
Localisation : A mon salon de thé.

Your Life
Votre restaurant/Métier: Propriétaire & Serveuse d'un salon de thé
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Mer 7 Oct - 14:48

    Voilà, j'ai terminé ma fiche =D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 24

Your Life
Votre restaurant/Métier: Danseuse
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Mer 7 Oct - 18:10

Bienvenue à toi ~ ^^
J'espère que d'autres membres vont vite arriver qu'on puisse commencer à rp ! ^o^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 178
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 22
Localisation : Bretagne

Your Life
Votre restaurant/Métier: Restaurant de mon père : Smiling pasta
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Mer 7 Oct - 20:44

Très bien , je te valide ;D

_________________

Beautiful
Il en faut ...vraiment
peu pour être heureux ♪

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korean-food.forumactif.org
avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 06/08/2009

Your Life
Votre restaurant/Métier: le restaurant de ma meilleure amie : Smiling Pasta
Vie amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   Ven 9 Oct - 20:51

Bienvenue ici
très en retard =S
j'ai plus beaucoup de temps pour venir , les cours =_="
merci de ton inscription =DD

_________________
~ Faire partager un plat , une recette et voir le bonheur des clients n'est ce pas ça le vrai pouvoir de la cuisine ? ~

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaede ; Puisqu'il doit en être ainsi. || U.c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Korean Food ™ :: +L'entrée+ :: Présentation :: Les acceptés-